Ubisoft dévoile la date de sortie de Watch Dogs Legion avec du gameplay

On l’attendait au tournant le petit nouveau de la licence Watch Dogs s’est enfin montré à l’E3 2019, avec une longue vidéo de gameplay qui nous montre un peu cet opus nommé Legion. Un épisode qui prendra effectivement place Londres comme les rumeurs le prétendaient en pleine époque après le Brexit.

Pour le coup, le Londres montré dans ce Watch Dogs Legion est très futuriste et se déroule dans une époque où les extrémistes ont réussi à prendre le pouvoir. Exerçant une sorte de dictature auprès de la population qui tente bien de se révolter mais sans succès. C’est alors qu’une équipe composée de plusieurs protagonistes entre en jeu pour essayer de foutre en l’air le pouvoir en place.

Car oui, il nous sera possible d’incarner plusieurs personnages dans ce Watch Dogs Legion, que l’on pourra sélectionner via le menu « Team » apparemment. L’équipe pourra d’ailleurs s’agrandir avec d’autres personnages qu’il sera possible de recruter comme bon nous semble, tous les PNJ pourront être assimilés à l’équipe de hackers. Les personnages n’auront pas les mêmes missions, ni la même histoire et si un personnage se fait tuer il faudra le remplacer par un autre qui lui, est encore en vie. Un système assez complexe qui on l’espère apportera une bonne dose d’originalité à ce nouvel épisode de la licence. Les noms des organisations ne changent pas dans ce nouvel épisode, puisqu’on incarnera toujours DedSec un organisme fondé par des hackers qui a pour but de mettre à mal le Ctos qui cherche à diriger le monde. Je vous laisse découvrir cette longue séquence de gameplay, ainsi que son trailer d’annonce juste ci-dessous. Watch Dogs Legion est prévu pour une sortie sur PC, PS4 et Xbox One dès le 6 mars 2020.

Laisser une réponse

Ton adresse email ne sera pas publié. Les fichiers requis sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>