Les gamers Européens sont peu intéressés par le cloud gaming (Google Stadia, xCloud)

Alors que de nombreuses entreprises, investissent dans le cloud gaming, comme Google avec Stadia ou Microsoft avec xCloud il n’empêche que cette technologie de streaming intéresse très peu les joueurs Européens. Comme le prouve une étude réalisée par GameTrack pour Gameindustry.

Dans les chiffres recueillis par l’organisme, on apprend donc que 70% des joueurs européens ne sont pas ou peu intéressés par les services de streaming de jeux vidéo. Il n’y a que 3% du total des joueurs interrogés qui ont affirmé qu’ils sont très intéressés par le cloud gaming. Le pays qui compte le plus de joueurs susceptibles de souscrire à un abonnement à Stadia ou un autre service de ce genre, reste le Royaume-Uni avec 23% de joueurs intéressés et 5% de très intéressés.

La France et l’Espagne arrivent juste derrière avec une part respective de 14% de joueurs enclins à prendre un abonnement. L’Allemagne arrive en dernière position avec seulement 10% de joueurs qui montre un certain intérêt au système de Cloud. Parmi les freins à l’intérêt de cette technologie on note la connexion internet nécessaire à l’utilisation d’un tel service, et sur ce point ça ne semble pas trop inquiéter les joueurs interrogés, puisqu’ils considèrent à 43% que leur connexion est assez rapide pour utiliser ces services (54% pour l’Angleterre et 37% en France).

Le point qui freine un peu tout le monde reste le fait qu’un abonnement ne sera jamais un gage de possession, hors une grosse partie des joueurs Européen continuent d’acheter des jeux en version physique. Puisque sur la totalité du panel de l’étude on remarque que 31% estiment qu’ils préfèrent acheter des jeux en version boite que d’utiliser du streaming. Ce qui est un chiffre assez significatif. Pour finir, on remarque aussi que même si le streaming de jeux vidéo ne semble pas bénéficier d’un très grand intérêt, on remarque que la moitié des interrogés déclarant qu’ils vivent dans un foyer où il y au moins un abonnement. 21% avec deux abonnements et plus, et 7% avec plus de trois abonnements.

Parmi les services qui ont la cote on note Netflix (30%) évidemment qui a su s’imposer, suivis par Amazon Prime (27%) et Spotify (12%) en dernière position. Si vous désirez en apprendre davantage sur le cloud gaming, vous pouvez retrouver notre dossier consacré à cette technologie. En attendant, pour le moment l’intérêt que porte le public Européen semble assez faible pour l’instant, on verra si dans quelques années, le système réussit à faire une percée dans nos esprits de joueurs ou pas du tout.

Laisser une réponse

Ton adresse email ne sera pas publié. Les fichiers requis sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>