Bungie et Activision se séparent

Après plusieurs années de collaboration, le studio Bungie et l’éditeur Activision se séparent et mettent fin à leur alliance. Une alliance qui date tout de même de 2010 et qui vient donc de prendre fin très récemment.

Certains diront que c’était prévisible et c’est vrai car on ne peut pas dire que tout se passait bien entre les deux acteurs de l’industrie vidéoludique. Mais on ne pouvait pas imaginer que cela aurait lieu aussi vite et aussi subitement que ça ne l’est aujourd’hui. Il n’empêche que c’est bien le cas, ce qui va ouvrir un nouveau chapitre pour Bungie qui va désormais pouvoir travailler en autonomie sans aucune supervision, même si ça inclut que le studio devra soit assurer la distribution seul ou passer par un éditeur tiers sélectionné au préalable.

On note d’ailleurs que concernant Destiny, c’est bien Bungie qui dispose des droits de sa licence et qui, par conséquent pourra proposer d’autres épisodes. Qui seront peut-être meilleurs que le second volet qui a été rapidement jugé décevant par la communauté (et ça se comprend). D’ailleurs, si Destiny 2 a été un si gros échec c’est essentiellement parce qu’Activision a mis une bonne dose de pression sur le studio, pour que le jeu sorte rapidement. Suite à cette décision et à cette pression, les développeurs ont dû simplifier de nombreuses mécaniques de jeu, ce qui a bien entendu, eu un effet désastreux lors de sa sortie.

C’est apparemment depuis cet épisode que les tensions entre Activision et Bungie ont prises un nouveau tournant et ont atteint le point de non-retour. Bref, donc l’espèce de partenariat entre les deux acteurs est terminé, on ne sait pas ce qui va se passer du côté de Destiny, il est encore trop tôt pour le savoir, mais Bungie devrait refaire surface avec une nouvelle création dans les prochains mois. Pour Activision l’avenir est n’est pas radieux puisque depuis le communiqué officiel, confirmant la séparation, l’éditeur a vu son titre en bourse chuté brutalement. Le fait que Destiny ne fasse plus partie du catalogue de l’éditeur (qui a déjà peu de licences) a nettement inquiété les investisseurs.

Laisser une réponse

Ton adresse email ne sera pas publié. Les fichiers requis sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>